Les muscles de l’épaule

Les muscles de l’épaule

Les nombreux muscles concernés par l’épaule sont répartis en plusieurs groupes :

Le groupe antérieur

Le muscle grand pectoral – Pectoralis Major

Le muscle grand pectoral forme la paroi antérieure de l’aisselle. Il s’agit d’un muscle superficiel.

Le muscle grand pectoral
Insertion proximale
  • Faisceau claviculaire : sous la forme de fibres charnues et tendineuses s’insérant au deux tiers médiaux du bord antérieur de la clavicule
  • Faisceau sterno-costal : sous la forme de fibres tendineuses en face antérieure du corps et du manubrium sternal ainsi que sur les cartilages costaux 2 a 6 et leurs parties adjacentes costales.
  • Faisceau abdominal : sous la forme de fibres tendineuses faisant suite à la gaine des muscles droit de l’abdomen.
Trajet
  • Faisceau claviculaire : se dirige en bas en dehors
  • Faisceau sterno-costal : se dirige en dehors
  • Faisceau abdominal : se dirige en haut et en dehors
Insertion distale L’insertion des trois faisceaux s’effectue par un tendon en forme de U composé de 2 plans :

  • un plan antérieur regroupant les fibres claviculaires et sterno-costales supérieures
  • un plan postérieur regroupant les fibres sterno-costales inférieures et les fibres abdominales

Le tendon commun a ces différents faisceaux s’insère sur la berge latérale de la gouttière bicipitale en la forme de la crête du tubercule majeur de l’humérus. Il est séparé de l’insertion du muscle grand dorsal par une bourse synoviale.

Rapports anatomiques On retrouve en avant du muscle grand pectoral, la graisse sous cutanée et la glande mammaire. On peut retrouver en arrière du muscle grand pectoral, les muscles petit pectoral, subclavier ainsi que l’aponévrose clavi-pectoro-axillaire et le creux axillaire.
Action – Rôles
    Avec un point fixe humérus

  • Elevation du tronc
  • Inspirateur accessoire
  • Avec un point fixe thoracique

  • Participe à la flexion gléno-humérale
  • Adduction gléno-humérale
  • Rotation médiale gléno-humérale
Innervation
  • Nerf pectoral latéral ( C5 C6 C7 )
  • nerf pectoral médial (C8 T1)

Le muscle petit pectoral – Pectoralis Minor

Le muscle petit pectoral se retrouve derrière le grand pectoral et en dessous du muscle subclavier dont il est séparé par un espace, l’espace clavi-pectoral.

Le muscle petit pectoral
Insertion proximale Fibres tendineuses insérées sur les jonctions ostéo-cartilagineuses de la 3 ème a la 5 ème côte
Trajet Il se dirige en haut en dehors en forme de triangle a sommet supero-latéral. Son corps est mince et aplati.
Insertion distale Le muscle petit pectoral à son insertion distale sur le bord médial de la portion horizontale du processus coracoïde de la scapula.
Rapports anatomiques Nous retrouvons en arrière du petit pectoral le paquet vasculo-nerveux axillaire dont font parties les branches terminales du plexus brachial. Les grands nerfs principaux du membre supérieur en sont issus. Il s’agit d’un point de syndrome canalaire potentiel important.
Action – Rôles
  • Selon un point fixe costal, le petit pectoral a un rôle d’abduction de la scapula et d’abaisseur du moignon de l’épaule.
  • Selon un point fixe coracoïdien, il a un rôle d’inspirateur accessoire.
Innervation nerf pectoral médial (C8 T1)

Le muscle subclavier – Subclavius

Le muscle subclavier est un petit muscle se trouvant sous la clavicule. Il appartient au plan profond et se situe au dessus du muscle petit pectoral.

Le muscle subclavier
Insertion proximale Tendon conique au niveau de la jonction osteo-cartilagineuse de la première côte.
Trajet Fusiforme, il se dirige en haut en dehors et en arrière pour aller rejoindre la clavicule. Son corps est allongé.
Insertion distale Son insertion distale s’effectue en face inférieure de la clavicule dans le sillon qui porte son nom. en dedans, ses fibres son charnues, avec de courte fibres tendineuses. En dehors ses fibres sont longues et tendineuse jusqu’aux insertions des ligaments trapézoïde et conoïde.
Rapports anatomiques Nous retrouvons en arrière du muscle subclavier le paquet vasculo-nerveux axillaire dont font parties les branches terminales du plexus brachial dont seront issus les grands nerfs principaux du membre supérieur.
Action – Rôles
  • Selon un point fixe costal, le muscle subclavier abaisse la clavicule et donc par extension : l’épaule.
  • Selon un point fixe claviculaire, il a un rôle d’inspirateur accessoire.
Innervation nerf subclavier (C5 C6)

Le groupe postérieur

Le muscle grand rond – Teres major

Muscle de la paroi postérieure de l’épaule impliqué dans la mobilité de l’articulation gléno-humérale.

Le muscle grand rond
Insertion proximale Le muscle grand rond a une insertion en forme de quadrilatère, large et composé de fibres charnues sur la partie infero-externe la fosse infra-épineuse de la face posterieure de la scapula. Il se situe en dessous et en dehors de l’infra-epineux et en dessous du muscle petit rond.
Trajet Muscle épais et de forme quadrangulaire, il se dirige de manière oblique vers le haut, le dehors et l’avant.
Insertion distale Son insertion distale s’effectue par un large tendon aplati sur la levre interne du sillon intertuberculaire appellé goutière bicipitale
Rapports anatomiques Il entre dans la délimitation de 3 espaces importants de la paroi postérieure de l’épaule :

    L’espace axillaire médial

  • Bord externe de la scapula en dedans
  • Chef long du muscle triceps brachial en dehors
  • Muscle petit rond au dessus
  • Muscle grand rond en dessous
    Le quadrilatère humero-tricipital = Espace axillaire latéral

  • Muscle petit rond au dessus
  • Chef long du muscle triceps brachial en dedans
  • Muscle grand rond en dessous
  • Bord interne de l’humerus en dehors
  • Passage du nerf axillaire (C5C6) et de l’artère circonflexe supérieure

    La fente humero-tricipitale

  • Muscle grand dorsal et muscle grand rond en haut
  • Chef long du muscle triceps brachial en dedans
  • bord interne de l’humérus en dehors
  • Passage du nerf radial et de l’artère radiale profonde.

Action – Rôles Le muscle grand rond est un adducteur gléno-huméral et un rotateur interne gléno-huméral.
Innervation nerf subscapulaire (C5 C6)

Le muscle grand dorsal – Latissimus dorsi

Le muscle grand dorsal est un muscle reliant la ceinture scapulaire à la ceinture pelvienne et occupant une grande partie de l’espace postérieur et inférieur du tronc. Il sert de paroi posterieure au creux axillaire

Le muscle grand dorsal
Insertion proximale Il s’insère selon une lame tendineuse résistante (L’aponévrose thoraco-lombaire) et des languettes musculaires :

    Lame tendineuse sur :

  • Les processus épineux de T7 à L5
  • Le ligament sur epineux
  • La crête sacrale médiane
  • Le 1/3 posterieur de la lèvre externe de la crête iliaque
    Languettes musculaires sur :

  • les 4 dernières côtes (digitation s’entremélant avec les fibres du muscle oblique externe
  • Angle inférieur de la scapula (inconstant)
Trajet Il est de forme triangulaire et aplatit et s’oriente en haut, en dehors et en avant en direction du creux axillaire en effectuant une torsion sur son trajet.
Insertion distale Son tendon distal se termine aplatit au fond du sillon inter-tuberculaire (alias goutière bicipitale) entre le grand pectoral en dehors et le grand rond en dedans. Il est séparé de ces deux autres tendons par des bourses synoviales.
Rapports anatomiques Il entre dans la délimitation de 3 espaces importants de la paroi postérieure de l’épaule :

    L’espace axillaire médial

  • Bord externe de la scapula en dedans
  • Chef long du muscle triceps brachial en dehors
  • Muscle petit rond au dessus
  • Muscle grand rond en dessous
    Le quadrilatère humero-tricipital = Espace axillaire latéral

  • Muscle petit rond au dessus
  • Chef long du muscle triceps brachial en dedans
  • Muscle grand rond en dessous
  • Bord interne de l’humerus en dehors
  • Passage du nerf axillaire (C5C6) et de l’artère circonflexe supérieure

    La fente humero-tricipitale

  • Muscle grand dorsal et muscle grand rond en haut
  • Chef long du muscle triceps brachial en dedans
  • bord interne de l’humérus en dehors
  • Passage du nerf radial et de l’artère radiale profonde.

Action – Rôles
  • Selon un point fixe tronc, le muscle grand dorsal est un adducteur gléno-huméral et un rotateur interne gléno-huméral.
  • Selon un point fixe humérux il est élévateur homolatéral du bassin.
Innervation nerf thoraco-dorsal (C7 C8)


Le muscle subscapulaire – subscapularis

Le muscle Subscapulaire est un muscle triangulaire de la coiffe de rotateurs permettant de relier la scapula à l’humérus. Il se situe dans la fosse axillaire.

Le muscle subscapulaire
Insertion proximale Il s’insère par des chiffres musculaires et tendineuses sur des crêtes oblique situé en partie centrale de la fosse Sub scapulaire en face antérieure de la scapula dont il recouvre une bonne partie.
Trajet C’est un muscle triangulaire à base médiane multipenniforme qui s’oriente en dehors et vers l’avant.
Insertion distale Il s’insère distalement par un tendon aplati sur le tubercule mineur de la tête humérale en étant bordé par le ligament gléno-huméral moyen.
Rapports anatomiques
  • En avant : une bourse scapulo-serratique et le creux axillaire
  • En arrière : une bourse synovial ainsi que la capsule articulaire gléno-humérale
  • En haut : une bourse Synovial Sub-coracoïdienne et le processus coracoïde
Action – Rôles
  • Stabilisateur antérieur de la tête humérale
  • Rotateur médial et adducteur gléno-huméral
  • Il renforce le ligament gléno-huméral moyen en formant une sorte de verrou musculaire antérieur
Innervation nerf subscapulaire (C5 C6)

Le muscle supraépineux – supraspinatus

Le muscle supraépineux est un muscle majeur de la coiffe des rotateurs. On le retrouve très fréquemment impliqué dans les douleurs d’épaule.

Le muscle supraépineux
Insertion proximale Il s’insère par des fibres charnues sur les deux tiers médiaux de la fosse supra épineuse de la scapula.
Trajet C’est un muscle prismatique triangulaire à base médial qui s’oriente en dehors et vers l’avant pour passer sous la voûte acromial et qui surplombe la tête humérale.
Insertion distale Il s’insère distalement par un tendon aplati sur la face supérieure du tubercule majeur de la tête humérale. Son tendon est renforcé en face supérieure pour pouvoir résister au frottement potentiellement conflictuelles avec l’acromion.
Rapports anatomiques
  • En haut : une bourse sous acromiale
  • En bas : une capsule articulaire gléno-huméral dans sa partie latérale
Action – Rôles
  • Il permet un centrage et une suspension de la tête humérale dans un rôle statique
  • On lui prête un rôle de starter de l’abduction
  • Il est abducteur gléno-huméral.
Innervation nerf suprascapulaire (C5 C6)

Le muscle infraepineux – infraspinatus

Le muscle infraépineux est un muscle de la coiffe des rotateurs qui relie la scapula à l’humérus.

Le muscle infraépineux
Insertion proximale Il s’insère par des fibres charnues sur les trois quarts mediaux de la fosse infra épineuse sur la face postérieur de la scapula.
Trajet Ses trois faisceaux s’orientent en haut en dehors et en avant avec un corps épais et triangulaire à base médiale.
Insertion distale Son insertion distale s’effectue par un tendon aplati sur la face postéro-supérieur du tubercule majeur de la tête humérale.
Rapports anatomiques On retrouve en avant du muscle infra-épineux, la capsule articulaire gléno-humérale et son articulation.
Action – Rôles
  • Il permet une stabilisation de la tête humérale.
  • C’est un abaisseur de la tête.
  • Il est rotateur latéral gléno-huméral.
Innervation nerf suprascapulaire (C5 C6)

Le muscle petit rond – Teres minor

Le muscle petit rond est un muscle allongé de la coiffe des rotateurs qui relie la scapula à l’humérus.

Le muscle petit rond
Insertion proximale Son insertion est de forme quadrilatère en dehors de la fosse infra-épineuse. Ses fibres charnues se dirigent en dehors entre le muscle infraepineux au dessus et le muscle grand rond en dessous.
Trajet Il a un trajet allongé et un corps aplati qui s’oriente en haut, en dehors et vers l’avant.
Insertion distale Son insertion distale s’effectue par un tendon aplati sur la face postérieure du tubercule majeur de l’épiphyse proximale de l’humérus.
Rapports anatomiques Il entre dans la délimitation de 3 espaces importants de la paroi postérieure de l’épaule :

    L’espace axillaire médial

  • Bord externe de la scapula en dedans
  • Chef long du muscle triceps brachial en dehors
  • Muscle petit rond au dessus
  • Muscle grand rond en dessous
    Le quadrilatère humero-tricipital = Espace axillaire latéral

  • Muscle petit rond au dessus
  • Chef long du muscle triceps brachial en dedans
  • Muscle grand rond en dessous
  • Bord interne de l’humerus en dehors
  • Passage du nerf axillaire (C5C6) et de l’artère circonflexe supérieure

    La fente humero-tricipitale

  • Muscle grand dorsal et muscle grand rond en haut
  • Chef long du muscle triceps brachial en dedans
  • bord interne de l’humérus en dehors
  • Passage du nerf radial et de l’artère radiale profonde.

Action – Rôles
  • Dans un rôle statique, il est stabilisateur et abaisseur de la tête humérale
  • De manière dynamique, il a un rôle de rotateur latéral et d’adduction gléno-humérale.
Innervation nerf axillaire (C5 C6)

Le groupe interne

Le groupe interne des muscles de l’épaule ne contient qu’un seul muscle : le muscle dentelé antérieur.

Le muscle dentelé anterieur – Serratus anterior (ex grand dentelé)

Le muscle dentelé anterieur est un muscle large aplati et mince. Element majeur de l’articulation scapulo-thoracique et se deployant de la scapula aux 10 premières côtes.

Le muscle dentelé antérieur
Insertion proximale Il s’insère par des digitations tendineuses à la face externe des 10 premières côtes selon 3 faisceaux :

  • Faisceau supérieur : Du bord externe de K1 (de manière inconstante) + face ext de K2 avec une aracde tendineuse entre K1 et K2
  • Faisceau moyen : Face externe de K2 K3 K4 selon une ligne oblique en bas et en avant
  • Faisceau inférieur : de K5 a K10 avec des digitations plus épaisses qui s’entrecroisent avec celles du muscle oblique externe
Trajet Il chemine en face antérieure de la scapula pour atteindre le bord médial de la scapula.
Insertion distale L’insertion distale des 3 faisceaux s’effectue par des fibres tendineuses :

  • Faisceau supérieur : s’insère au niveau de l’anglesupéro-interne de la scapula avec une orientation en arrière et en haut
  • Faisceau moyen : réunion de tendons formant une lame musculaire se dirigeant en arrière pour s’insérer sur le bord spinal de la scapula
  • Faisceau inférieur : Fibres charnues convergeant vers l’angle inferieur de la scapula.
Rapports anatomiques Son existence permet de délimiter 2 espaces anatomiques importants :

  • Le plan de glissement serrato-thoracique
  • Le plan de glissement scapulo-serratique

Les mouvements de la scapula sur le grill thoracique s’effectuent dans l’espace serrato-thoracique

Action – Rôles
  • Dans un rôle statique a point fixe thoracique, il permet de plaquer la scapula sur le grill thoracique
  • De manière dynamique a point fixe thoracique, il est abducteur scapulo-thoracique et rotateur latéral. Il permet de créer le mouvement de sonnette latérale
  • D’un point fixe scapulaire, on peut le considérer comme un inspirateur accessoire.
Innervation nerf thoracique long (C5 C6 C7) : ex nerf de Charles Bell. Sa paralysie amène le signe clinique de scapula alata

Le groupe externe

Le groupe interne des muscles de l’épaule ne contient qu’un seul muscle : le muscle deltoïde.

Le muscle deltoïde – musculus deltoideus

Le muscle deltoïde est le seul muscle latéral de l’épaule. Il forme le galbe de l’épaule par 3 faisceaux. Il existence de forme triangulaire à sommet inférieur.

Le muscle deltoïde
Insertion proximale Il possède 3 faisceaux d’insertion :

  • Faisceau antérieur : fibres charnues au 1/3 latéral du bord antérieur de la clavicule
  • Faisceau moyen : mélanges de fibres charnues et d’inclusions de lames tendineuses sur l’apex et le bord latéral de l’acromion.
  • Faisceau posterieur : Fibres aponévrotiques et charnues sur le versant inférieur du bord posterieur de l’épine de la scapula en dehors du tubercule du trapèze.
Trajet Il a une forme de delta triangulaire a pointe inférieure convergent en bas et en dehors avec des composantes arrière pour le faisceau anterieur et avant pour le faisceau posterieur.
Le faisceau moyen est multipenné et très puissant car c’est le seul muscle a pouvoir effectuer l’abduction avec puissance.
Insertion distale L’insertion distale des 3 faisceaux s’effectue par des fibres tendineuses et charnues sur la tuberosité deltoïdienne située au 1/4 supérieur de la moitié supérieure du bord antérieure de la diaphyse humérale.
Rapports anatomiques Il est en rapport direct avec la bourse synoviale sub-deltoïdienne et le nerf axillaire plus en profondeur.
Action – Rôles
  • Statique : Il permet de suspendre l’humérus et joue un rôle de coussin contractile
  • Dynamique : C’est un abducteur puissant
    • Faisceau antérieur : Flexion + Rotation médiale + Adduction
    • Faisceau moyen : Abduction
    • Faisceau postérieur : Extension + Rotation latérale + Abduction
Innervation nerf axillaire (C5 C6)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *